Suivez le projet Transquadra et Cap Martinique d'Adeosys

Semaine très réputée pour la course en double. Un plateau très relevé, nombreux sont ceux à connaitre très bien leur bateau, avoir trustés les podiums… et des professionnels aussi présents.

Nous y étions dans l’objectif d’apprendre, de se confronter aux autres JPK 10.10 afin de chercher nos réglages et trouver les manettes pour faire avancer le bateau.

Nous terminons 20ème sur 52 équipages (4ème sur les 6 JPK 10.10 à 2 points du 2ème), avec bon et du moins bons. Mais nous avons navigué toute la semaine au coude à coude avec MARY (une référence sur les JPK 10.10). Ce qui a clairement permis de s’étalonner.

  • Dimanche (Le Crouesty – Port Haliguen) : La première manche. 19ème. On a mis trop de temps à rentrer dans le match !
  • Lundi (Port Haliguen – Kernevel) : 9ème, une très belle manche avec une très bonne négociation du courant autour de Groix.
  • Mardi (Kernvel – Concarneau) : 24ème. 2 erreurs tactiques. Une au tout début (autour de Groix) et une autre à la fin, alors que nous avions réussi à bien revenir.
  • Mercredi (Concarneau – Locmiquelic) : la journée noire. Départ à l’anglaise sous SPI. Le départ est donné, nous sommes juste sous la ligne pour partir de suite sous spi mais un concurrent de très mauvaise foi, nous oblige à refuser le départ, prétextant une règle qui n’a plus lieu d’être vu que le départ est lancé. Nous préférons préserver le bateau et partons 4 minutes dernière tout le monde après avoir dû redescendre couper la ligne de départ. Nous serons chasseur pendant toute la journée pour finir 30ème après 9h de course.
  • Jeudi (Locmiquelic – La Trinité sur mer) : 24ème. Tout s’est joué sur la sortie de Lorient. Nous avons à nouveau mal négocié le courant de Groix.
  • Vendredi (La trinité – Le Crouesty) : 22ème.  Une manche difficile avec très peu de vent. Nous faisons à nouveau une erreur sur le courant rentrant dans le Golfe du Morbihan. Dommage, nous étions 1er des JPK 10.10 ! Cela nous coûte 10 places ….

Le bilan est positif, on sait que l’on peut faire avancer le bateau, que l’on tient les autres JPK 10.10. Par contre, il va falloir bosser nos tactiques et s’y tenir car par 2 fois, nous n’avons pas appliqué la tactique prévue avant le départ… or elle était bonne.